Rituals réduit son réseau de magasins aux États-Unis

Rituals réduit son réseau de magasins aux États-Unis
Foto: Shutterstock.com

Rituals va fermer plusieurs de ses boutiques américaines. Ces fermetures s’inscrivent dans le cadre de la stratégie révisée de la chaîne de cosmétiques qui veut mettre davantage l’accent sur le commerce électronique.

 

Un marché différent, des habitudes différentes

Selon le CEO et fondateur Raymond Cloosterman, les marchés américain et européen sont très différents : les consommateurs américains sont plus actifs en ligne, a-t-il déclaré à RetailTrends. C’est pourquoi Rituals se concentrera à l’avenir sur les ventes sur Internet, notamment en collaborant avec de nouveaux partenaires.

 

Cela implique également la fermeture de plusieurs succursales aux États-Unis, même si leur nombre n’a pas été précisé. Et les autres magasins auront davantage un rôle de support, avec un assortiment plus restreint. Ce qui devrait également contribuer à réduire les coûts logistiques. « Il est possible de faire de très belles boutiques avec moitié moins d’articles. Dans un pays qui ne nous connaît pas encore très bien, cela nous permettra déjà d’effectuer une belle progression durant les premières années », explique Raymond Cloosterman.

 

Rituals a fait ses premiers pas aux États-Unis en 2018. Pour l’instant, la chaîne néerlandaise de cosmétiques y possède 22 boutiques.