Amazon double ses bénéfices lors de la crise du coronavirus

Amazon réalise des bénéfices records lors de la crise du coronavirus
Photo : Jeramey Lende / Shutterstock.com

Amazon a su profiter pleinement de la pandémie : au deuxième trimestre, le détaillant en ligne a doublé ses bénéfices qui ont atteint le montant record de 5,2 milliards de dollars (4,4 milliards d’euros). 

 

Des bénéfices doublés

Amazon a fait de belles affaires lors du trimestre marqué par la crise du coronavirus : les bénéfices ont atteint 5,2 milliards de dollars, soit près de deux fois plus qu’un an auparavant. Néanmoins, le PDG Jeff Bezos a tenu sa promesse d’utiliser le bénéfice d’exploitation du trimestre pour réaliser des investissements pendant la pandémie. Le géant en ligne a dépensé quatre milliards de dollars en mesures anti Covid 19, en primes au personnel et en investissements logistiques.

 

Bien que les bénéfices records soient encore largement dus aux services cloud d’AWS, la croissance rapide des ventes en ligne y a également contribué. Amazon a fait état d’un chiffre d’affaires de 88,9 milliards de dollars (75 milliards d’euros), soit une augmentation de 40 % par rapport à l’année précédente et nettement plus que les 75 à 81 milliards de dollars prévus initialement par Bezos

 

50 % de commandes supplémentaires

Au cours du deuxième trimestre, Amazon a généré 47,8 % de chiffre d’affaires supplémentaires, soit 45,9 milliards de dollars (39 milliards d’euros) selon les estimations des analystes, grâce au commerce électronique. Les ventes en Amérique du Nord (ventes physiques et en ligne) y ont contribué à hauteur de 55,4 milliards de dollars, tandis que celles réalisées à l’étranger ont représenté 22,67 milliards de dollars (19 milliards d’euros) - une augmentation significative par rapport aux 16,37 milliards de dollars que le marché représentait un an plus tôt. 

 

Les commandes pour l’ensemble du deuxième trimestre ont affiché une hausse de 57 %, grâce à la catégorie alimentation et épicerie, qui a elle triplé. En revanche, les magasins physiques d’Amazon ont enregistré une baisse de 13 % de leurs ventes, ce qui s’explique en partie par les fermetures obligatoires.

 

Amazon s’attend à réaliser un chiffre d’affaires compris entre 87 et 93 milliards de dollars lors du troisième trimestre. Même si le géant du commerce de détail compte toujours sur deux milliards de dollars de coûts liés au coronavirus dans les mois à venir, l’entreprise prévoit à nouveau un bénéfice d’exploitation de cinq milliards de dollars. Le Prime Day, festival annuel des bonnes affaires, est quant à lui reporté au quatrième trimestre, sauf en Inde où celui-ci se tiendra malgré tout en août.