Decathlon se lance dans la vente de vélos d’occasion

Decathlon se lance dans la vente de vélos d’occasion
Foto: Shutterstock.com

Dans le cadre de la durabilisation de ses activités, Decathlon s’est récemment lancé dans la vente de vélos d’occasion dans plusieurs de ses magasins. Les premiers retours étant très positifs, le détaillant compte aujourd’hui étendre le service à d’autres sites.

 

Fort potentiel

Le projet judicieusement baptisé « tweedehands/seconde vie » se concentre principalement sur les vélos relativement récents dont on ne se sert plus. Decathlon les rachète, les répare et les remet en vente dans ses magasins. Tous les types de vélos entrent en ligne de compte (électriques, de course, de ville), mais ils doivent être d’une des marques de la chaîne française de magasins de sport.

 

« L’heure est venue de proposer ce projet », a déclaré Yuri Moons (Decathlon) à sport.be. « Les gens achètent de plus en plus d’occasion, pour des considérations tant économiques qu’écologiques.  7 millions de vélos sont en circulation en Belgique.  Cela représente encore certainement un grand potentiel pour vraiment faire la différence, tant pour le consommateur que pour l’environnement. En tant que chaîne de magasins de sport avec un public vaste, nous voulons prendre nos responsabilités et aider à faire bouger les choses. Il s’agit là d’une nouvelle étape dans notre histoire de durabilité globale. »

 

Bon d’achat

Le nouveau projet a déjà permis de vendre 200 vélos dans 16 magasins. À terme, Decathlon souhaite étendre ce service à un maximum de magasins dans toute la Belgique.

 

Les particuliers qui vendent leur vélo à Decathlon ne reçoivent pas une somme en liquide, mais un bon d’achat qu’ils peuvent réutiliser dans les magasins de l’enseigne. Yuri Mooons « Nous adoptons également une procédure claire et très simple :  vous nous envoyez une photo accompagnée d’une brève description et Decathlon vous propose un prix de rachat.  Vous apportez le vélo dans un magasin Decathlon près de chez vous et nous vous donnons un bon d’achat de la valeur convenue. »