Grève dans un quart des magasins Wibra

Grève dans un quart des magasins Wibra
Photo : Dafinchi / Shutterstock.com

Plus d’un quart des succursales belges de Wibra sont fermées aujourd’hui. Le personnel s’est mis en grève en raison du manque de clarté concernant le redémarrage (partiel) de la chaîne.

 

Peur de la faillite

En Belgique, Wibra entame une relance partielle sous la direction actuelle, avait annoncé la direction début août, après que le discounter non alimentaire a demandé la protection contre ses créanciers dans notre pays. La branche belge était semble-t-il déficitaire depuis plusieurs années et la crise du coronavirus a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, malgré une amélioration constante depuis 2019. La direction actuelle veut maintenant reprendre 30 des 81 succursales pour assurer l’avenir de la chaîne.


Cependant, à l’heure actuelle, on ignore encore quels magasins seront relancés et quelles seront les conséquences pour les employés. Les syndicats ont donc annoncé un mouvement de grève, suivi vendredi par environ 22 magasins. Les magasins de Gand, Blankenberge, Vilvorde et Philippeville, entre autres, sont fermés. 


Les syndicats craignent également que les magasins qui ne seront pas repris par la direction soient déclarés en faillite. Des mandataires judiciaires auraient en effet déjà été désignés pour rechercher des repreneurs pour les autres branches, rapporte La Libre. Dans ce cas de figure, cependant, les employés risquent de perdre leurs indemnités légales de licenciement et leurs primes d’ancienneté, alors que bon nombre d’entre eux ont une longue expérience auprès de la chaîne.