Construction du parc commercial ambitieux Malinas commencée

Pose de la première pierre du parc commercial de Malinas
Photo : Mitiska REIM

À Malines, la première pierre du nouveau centre commercial Malinas a été posée. Le parc de vingt-et-une grandes surfaces est déjà loué à 75 % et accueillera notamment le premier Albert Heijn XL de Belgique.

 

« Complément du centre-ville »

La construction du nouveau centre commercial Malinas a commencé à Malines-Nord (sur le R6). Avec 27 500 m² de surface brute au sol et de l’espace pour vingt-et-un grands magasins, dont le premier Albert Heijn XL du pays d’une superficie de 4 500 m², c’est l’un des plus grands projets immobiliers commerciaux de Flandre depuis l’échec de l’ambitieux Uplace.


Malinas semble bondir dans la brèche laissée par Uplace, même s’il accueillera surtout de formules typiques de moyennes surfaces pour grands axes de circulations : Lidl, Kwantum, Sleepworld, Ava, Maxi Zoo et JYSK, entre autres, ont déjà confirmé leur arrivée. Des locataires ont déjà été trouvés pour 75 % de la surface disponible, a confirmé le promoteur Mitiska REIM à De Tijd. « Nous sommes parfaitement dans les temps », poursuit-il. Les loyers sont d’environ 150 euros au mètre carré.


Sept des vingt-et-un locataires viennent cependant de la Rode Kruisplein, où un nouveau quartier résidentiel doit prendre leur place. C’est notamment le cas de l’AS Adventure, du JBC, du Vanden Borre, du Blokker (désormais Mega World), du Leen Bakker, du BabyDump et du Pro-Duo. Pour le bourgmestre de Malines Bart Somers, le projet constitue un « bon complément à l’offre du centre », « permet également la construction de nouveaux logements » et devrait « faire office de porte d’entrée » pour le nord de la ville.

 

Selon Sylvie Geuten, co-PDG de Mitiska REIM, le nouveau parc commercial fera également la part belle aux espaces verts, qui couvriront un tiers de la superficie. Un hectare de roselière s’étendra à l’avant du parc, alors que des sentiers de promenade bordés d’arbres seront aménagés le long du parking. Et la plupart des places de stationnement (350 unités) seront souterraines afin de préserver l’espace en surface. Malinas doit ouvrir les portes en octobre 2021.