Bristol veut également racheter quelques magasins Brantano

Bristol veut également racheter quelques magasins Brantano
Photo : BYonkruud / Shutterstock.com

La chaîne de magasins de chaussures Bristol envisage de reprendre certains magasins de la société en faillite, Brantano. Son PDG, Elise Vanaudenhove, y voit de belles opportunités : « Brantano laisse une place vacante sur le marché et nous allons tenter de nous en emparer. »

 

À l’avantage des acteurs locaux

Maintenant que la chaîne de magasins de chaussures néerlandaise vanHaren ne semble racheter que 43 des 109 points de vente Brantano, le nombre de boutiques de chaussures en Belgique diminue et laisse davantage de place aux autres chaînes du secteur. Au journal De Tijd, Elise Vanaudenhove affirme déceler des opportunités pour son entreprise : sa chaîne devra fermer une quarantaine de magasins déficitaires au total durant les trois prochaines années, mais veut aussi en ouvrir de nouveaux, et c’est pourquoi Bristol s’intéresse à certaines des 66 enseignes restantes de Brantano qui ne sont pas concernées par le contrat conclu avec VanHaren.

 

Bien que vanHaren, tout comme Bristol, soit toutes deux actives dans le segment des prix bas, la PDG pense qu’une telle opération offre plus d’opportunités à l’entreprise qu’elle ne lui crée de menaces. Deichmann, le groupe allemand auquel vanHaren appartient, est un géant pouvant bénéficier des avantages offerts par sa taille pour négocier des prix d’achat plus bas auprès des fournisseurs.

 

Néanmoins, les acteurs locaux comme Bristol possèdent un avantage concurrentiel, selon la PDG, car ils connaissent mieux les attentes du client belge. Pour Vanaudenhove, vanHaren devra également réaliser un véritable tour de force pour approvisionner, d’ici octobre, les 43 magasins acquis de collections adaptées.