Enfin une vente en liquidation chez Brantano, mais l’espoir s’amenuise

Enfin une vente en liquidation chez Brantano, mais l’espoir s’amenuise
Photo: FNG

(Mise à jour) La vente en liquidation chez Brantano devrait finalement commencer samedi. Le candidat à l’acquisition Deichmann est uniquement intéressé dans les locaux de l’entreprise, ses stocks seront donc liquidés. Cependant, le personnel ne montre pas grand enthousiasme et veut savoir ce que l’avenir lui réserve.

 

Des employés réticents

Maintenant que Scapino n’est plus intéressé par Brantano, aucune raison ne justifie la conservation des stocks restants de la chaîne de chaussures. C’est pourquoi les curateurs veulent organiser une vente à partir de samedi : la collection été sera proposée à prix très réduits dans une cinquantaine de magasins afin de récolter encore un peu de liquidités pour les créanciers.

 

Comme nul ne savait avec certitude si un nombre suffisant d’employés de l’enseigne se présenterait samedi, l’organisation de la vente revient maintenant à la maison de vente aux enchères Moyersoen. Ils communiqueront aujourd’hui ou demain le nom des magasins qui ouvriront leurs portes, rapporte De Standaard. « Le personnel essaie de freiner les choses, car il veut avoir plus de précision quant à son avenir », avait déclaré Sven De Scheemaeker du syndicat ACV Puls à De Tijd. Ce matin, il semblait « impossible » de réunir suffisamment d’employés.

 

Actuellement, il ne resterait qu’un seul candidat en lice pour reprendre Brantano : le groupe allemand Deichmann, propriétaire de la chaîne de chaussures vanHaren. Ce dernier souhaite utiliser les locaux de la chaîne en faillite comme nouvelles succursales de vanHaren. La question reste toutefois de savoir combien de magasins seront ainsi repris : alors qu’auparavant, une reprise complète de tous les points de vente - plus d’une centaine - avait été évoquée, selon la rumeur actuelle, Deichmann ne voudrait racheter qu’une quarantaine de magasins. De nombreuses craintes entourent également l’avenir du centre de distribution d’Erembodegem. Trois autres chaînes de FNG, plus précisément Fred & Ginger, CKS et Baker Bridge viennent elles déjà d’être reprises par la holding familiale propriétaire de JBC.