Les banques enfoncent FNG

Les banques enfoncent FNG
Beeld: FNG

Encore une mauvaise nouvelle pour FNG: les banques refusent de prêter au groupe de mode en difficulté l'argent supplémentaire dont il a notamment besoin pour l'achat des nouvelles collections d'automne.

 

Coup de massue de la part des banques

Aujourd'hui aurait dû être le jour J pour la société mère de Brantano et Miss Etam, entre autres, mais les choses ne se sont pas passées comme prévu. Pas de nouvelles d'un plan de relance, alors que le délai avait été fixé à aujourd’hui par le nouveau PDG, Paul Lembrechts, mais un refus ferme des banques d’accorder un prêt supplémentaire.

 

Le consortium bancaire accordera bien un report de remboursement pour le prêt déjà contracté de 22 millions d'euros, rapporte De Standaard, mais n’injectera pas de montant supplémentaire. On ne sait pas encore d'où proviendront les fonds pour l’achat des collections d'automne. De Tijd fait état de quatre possibilités: un fonds d'investissement, une nouvelle émission d'obligations, vendre les anciens stocks et céder des unités commerciales. 

 

Cette dernière option semble être la plus probable, bien que FNG exclue la vente d’Ellos, la boutique en ligne scandinave dont l'achat est à l’origine de toute cette affaire. Toutefois, « certains des départements des activités au Benelux » sont potentiellement sur la sellette.