Les magasins Brantano rouvrent à partir de février comme vanHaren

Les magasins Brantano rouvrent à partir de février comme vanHaren
Photo : FNG

En février, les premiers magasins Brantano rouvriront sous l’enseigne vanHaren. Le repreneur tente de rassurer les syndicats et le personnel, mais n’a toujours pas révélé combien de postes seront maintenus ni quels magasins sont concernés.

 

« Engagement en Belgique »

VanHaren, société fille de Deichmann « met tout en œuvre pour garantir un emploi au maximum d’employés de Brantano », peut-on lire dans un communiqué de presse très attendu. Le repreneur de 43 magasins Brantano a déclaré qu'il allait recontacter les syndicats « dans les prochaines semaines ». La chaîne de chaussures, qui met fortement l'accent sur la culture d’entreprise, veut discuter de « l'intégration des nouveaux membres du personnel, de leur formation et de leur formation sur le terrain ».

 

L'entreprise, qui « estime qu'une attitude positive est importante dans le monde des affaires », espère une concertation constructive et sereine, après les tensions de ces derniers mois. « vanHaren s’engage en Belgique », lit-on dans une déclaration rassurante. Le détaillant, qui souligne avoir été le meilleur employeur des Pays-Bas à plusieurs reprises, lance également un programme de formation pour les nouveaux employés. En outre, vanHaren s'engage à écouter leurs questions et préoccupations, à leur enseigner la culture d'entreprise et à développer leurs compétences techniques et commerciales. 

 

Liste des magasins ?

Le repreneur ne veut toujours pas révélé combien de salariés sont concernés par ce programme de formation. De même, on ne connait pas officiellement les succursales qui seront relancées. Sachant qu’entre-temps les curateurs tentent de vendre le mobilier de près d’une centaine de magasins et de trouver de nouveaux locataires pour les baux correspondants, cela doit être déterminé dès maintenant.

 

Selon des informations concrètes fournies par vanHaren, la première réouverture est prévue pour le 1er février 2021. Le 1er octobre, les 43 magasins en question seront fermés afin de procéder à leur reconversion ; à partir de février de l'année prochaine, ils rouvriront progressivement leurs portes.

 

 

 

 Repreneur aux Pays-Bas


Il y a aussi de la fumée blanche aux Pays-Bas : Martijn Rozenboom, un nom déjà très familier, reprend les chaînes hollandaises de FNG (Claudia Sträter, Expresso, Miss Etam, Promiss et Steps) et les transfère à un nouveau holding : NXT Fashion. Le dirigeant actuel, Richard Turk, reste en poste.

Rozenboom s’était intéressé aux branches belges de FNG et avait plaidé pour le maintien de l’unité du groupe, mais il a finalement abandonné. Il a peut-être également été à l'origine du consortium avec l'ancien PDG, Dieter Penninckx, qui voulait reprendre le contrôle. Il y a quelques années, il avait participé à la reprise de Miss Etam.

L'acquéreur n’a pour l’instant divulgué aucune information quant au nombre de magasins et le nombre d'employés qui resteront en activité. Il précise toutefois que la société se concentrera fortement sur la « vente au détail numérique » et les données, ce qui laisse présager de la fermeture de magasins supplémentaires.